lundi, septembre 04, 2006

Lalo Schifrin est "Abominable" !



Quelle chance d'avoir un papa qui s'appelle Lalo Schifrin ! C'est donc tout naturellement que Ryan Schifrin a fait appel aux talents de son paternel pour composer la musique de son premier film, le sus-nommé "Abominable" (inédit en France), relecture contemporaine du mythe du Yéti. Belle occasion pour le compositeur de retrouver une veine qu'il n'avait pas explorée depuis longtemps. On retrouve avec plaisir les cordes angoissantes et le piano glacial que l'on savourait déjà dans "Amityville" ou dans le score non-utilisé de "L'Exorciste". Avec une touche plus Herrmannienne que jamais. Découvrez les onze premiers titres de cette BO sur la radio-blog de NFSC en attendant la rentrée de l'émission. Bonne écoute !

PS : le DVD zone 1 du film sort le 3 octobre.

------------------------

Not everyone has Lalo Schifrin for a dad ! Naturally, Ryan Schifrin hired his old man to score his first feature film, "Abominable", a new attempt to revive the old "Big Foot" legend. A good opportunity for the composer to revisit his scary strings and cold piano streak, which had been unused for a long time, let's say since "Amityville" or perhaps the unused score for "The Exorcist" ! With a good deal of Bernard Herrmann added to it. Listen here to the first 11 tracks while we wait for the radio show to come back alive !

PS : This film comes out on DVD October 3rd.

3 commentaires:

kfigaro a dit…

très belle oeuvre et un beau retour, je connaissais déjà le générique et la musique de fin, je vais pouvoir écouter ça un peu plus en profondeur...

hier soir j'ai écouté le CD de "La pelle" qui vient enfin d'être rééditée avec des bonus par une maison espagnole...

A +

Jacques Clouseau a dit…

Oui, j'ai vu que cela sortait. Un achat à ne pas manquer ! Les bonus sont intéressants ?

kfigaro a dit…

non ce n'est pas indispensable mais ça reste sympa, en fait on trouve pas mal de titres jazz années 40, des musiques de source (déjà existants sur le 33T mais que je ne possédais pas en copie sur CDR) et surtout on trouve des "alternate versions" de pistes comme "La sirena" ou du "Theme d'amour".

Mais c'est vraiment indispensable car le CD italien était vraiment totalement introuvable (bien que j'ai vu sa trace sur eBay à un moment)